Devenir aide-soignant·e

Taux de réussite au diplôme d’État aide-soignant en 2022 :

Une formation professionnalisante adaptée aux besoins actuels de la population.

Définition du métier

Professionnel·le de santé, l’aide-soignant·e est habilité·e à dispenser des soins de la vie quotidienne ou des soins aigus pour préserver et restaurer la continuité de la vie, le bien-être et l’autonomie de la personne dans le cadre du rôle propre de l’infirmier, en collaboration avec lui et dans le cadre d’une responsabilité partagée.

Missions principales

  • Accompagner la personne dans les activités de sa vie quotidienne et sociale,  dans le respect de son projet de vie ;
  • Collaborer au projet de soins personnalisé dans son champ de compétences ;
  • Contribuer à la prévention des risques et au raisonnement clinique interprofessionnel. 

Perspectives d'emploi

Métier en tension avec une offre de postes importante, les lieux d’exercice sont multiples.
- Etablissements sanitaires dans tous types de services (médecine, chirurgie, soins intensifs, réanimation, urgences, soins de suite et de réadaptation, service de psychiatrie…),
- Etablissements médico-sociaux :
• Auprès de la personne âgée : EHPAD (établissement d’hébergement pour personne âgée dépendante),
• Auprès de la personne présentant un handicap physique et/ou mental : Centre de rééducation, MAS (Maison d’Accueil Spécialisé), FAS (Foyer d’Accueil Spécialisé), IME (Institut Médico Educatif)…
- A domicile.

Modalités et conditions d'accès

Les formations conduisant au diplôme d’Etat d’aide-soignant sont accessibles, sans condition de diplôme, par les voies suivantes :

  • La formation initiale,
  • La formation professionnelle continue, sans conditions d’une durée minimale d’expérience professionnelle,
  • La validation des acquis et de l’expérience professionnelle.

Les candidats doivent être âgés de dix-sept ans au moins à la date d’entrée en formation et avoir un certificat médical d’aptitude à l’entrée en formation le 1er jour de formation.

La sélection des candidats se fait par un jury de sélection sur la base d’un dossier et d’un entretien destinés à apprécier les connaissances, les aptitudes et la motivation du candidat à suivre la formation. Cet entretien dure 20 minutes et il doit permettre d’apprécier les qualités humaines et relationnelles du candidat dans son projet professionnel.

Un minimum de 10 % des places ouvertes par institut de formation est proposé aux agents des services hospitaliers qualifiés de la fonction publique hospitalière réunissant au moins 3 mois de fonctions en cette qualité. Leur sélection est organisée par leur employeur (formation ASH 70h00)

L'IFP propose 2 rentrées 
 - Septembre : 50 places
 - Janvier :        13 places

Sélection -  Rentrée janvier 2023

ATTENTION : uniquement réservée aux candidats titulaires du BAC PRO SAPAT ou ASSP.

Date d'ouverture des inscriptions : 28/09/2022
Date de clotûre des inscriptions : 28/10/2022

Télécharger ici la notice d'information

Télécharger ici la fiche d'inscription

Organisation de la formation

En parcours complet ou partiel (allègements de formation selon le·s titre·s ou diplôme·s du candidat), cette formation alterne 50% de cours théoriques et 50% de stages sur 12 mois.

L'obtention du  Diplôme d’État d’Aide-Soignant, DEAS, est conditionnée par la présentation au jury final après évaluation et validation des
5 blocs de compétences et des stages.  

Cette formation peut se dérouler par le biais de l’apprentissage pour les titulaires d’un BAC PRO ASSP ou SAPAT.

L'équipe pédagogique centre son projet de formation sur une pédagogie active et participative, permettant à l'apprenant d'acquérir des compétences professionnelles et favorisant son développement personnel. 

Tout au long de la formation, un suivi pédagogique, personnalisé et individualisé est assuré par les cadres de santé formateurs. 

Règlement intérieur

Liens utiles 

Pour plus de renseignements, contactez notre secrétariat : 

Sandra HEELEY : 03.81.38.59.19  - s.heeley_null@_nullchi-hc_null.fr


Actualités